collectif citoyen

Le collectif ambition citoyenne avec Christophe Leroy

Pour la profession de foi de notre candidat Christophe Leroy, nous vous invitons à consulter notre menu notre candidat. Nous vous présentons ci-dessous notre liste complète puis plus précisément quelques colistiers représentatifs de la diversité de notre collectif réuni par Christophe Leroy.

Ensemble, inventons une ville durable, juste et conviviale.

1. Christophe LEROY Responsable Atelier Aéronautique -2.Nathalie LAUNAY Consultante
 -3. Jean-François PAPOT Chef d’entreprise -4. Marie-Hélène VIDAL Ingénieure
 -5. Patrice FABIANO Ancien responsable telecoms
- 6. Anne-Marie CHAPPE Responsable médiathèque
- 7. Eric ROBERT Archéologue
 -8. Sophie FEYRIT Cadre
- 9. Michel HURPEAU Ancien directeur OPHLM
- 10. Chloé DOINET Podologue
 -11. Didier BERNARD Dirigeant sportif ancien responsable service jeunesse - 12. Eliane-Jeanne MORIN Ancienne enseignante
 -13. David CORLIN MARCHAND Doctorant
 -14. Sylvaine SIRET Ingénieure
 -15. André Pierre LEPEULE Cadre retraité
 -16. Marine LOXQ Étudiante sciences politiques
- 17. Marc SOURIMANT Enseignant
 -18. Anne-Marie BRIERE Ancienne enseignante
 -19. Marc LAGARRIGUE Syndicaliste énergie - 20. Béatrice MAUBRAS Cadre retraitée
- 21. François MATTEI Ancien directeur secteur automobile
 -22. Catherine FAGUETTE Ancienne éducatrice jeunes enfants
 -23. Michel GIRARD Ancien ingénieur
 -24. Laurence EYMARD Chercheuse émerite
 -25. Jérôme DUNLOP Enseignant
 -26. Evelyne LERNER Cadre retraitée
 -27. Guy MARTINET Ancien professeur d’université
 -28. Marie Claire SUCHOWOLSKI (WILKOWSKI) Ancienne secrétaire -29. Olivier MURET Syndicaliste cheminot en retraite
 -30. Nicole GOUSSAUD Retraitée
 -31. Patrick FARCY Ancien employé métallurgie
 -32. Marie Danièle CHARBUILLET Ancienne éducatrice sportive
 -33. Jean-François NAPOLITANO Ancien cadre Éducation nationale -34. Paule GUIVARCH Ancienne Maître de conférence
 -35. Raymond LE MANACH Conseiller à l’emploi
 -36. Monique RIVIERE Ancienne employée
 -37. Claude Arthur MORIN Ancien ingénieur commercial

collectif citoyen
50 ans, célibataire, j’exerce aujourd’hui le métier de consultant à Boulogne Billancourt. J’habite dans la nouvelle Cité Jardin depuis 12 ans. En 2008, j’ai dû quitter la province dans le cadre d’une mobilité professionnelle. J’ai choisi de vivre au Plessis-Robinson en raison de la présence de parcs et jardins départementaux. La verdure et les arbres sont vitaux pour aérer mon existence. Je me suis rapidement investie localement dans des associations protectrices de l’environnement, du patrimoine et d’un urbanisme maîtrisé (association comité de Quartier le Chateaubriand pour le Panoramic-Ermitage et P.L.E.S.S.I.S) et ai également rejoint ensuite des associations d’usagers des transports. En 2009, j’ai adhéré au nouveau rassemblement Europe Ecologie Les Verts qu’Eva Joly avait rejoint pour les élections européennes. En effet, outre des valeurs écologiques, l’éthique en politique est dans mon ADN. Mon compte tweeter @Ethique92350 en porte le nom. Jusqu’en 2018, j’ai animé le site Europe Ecologie les Verts du Plessis-Robinson avant de rejoindre le mouvement crée par Benoit Hamon, Génération-S car l’écologie politique est à mon sens indissociable de la solidarité. Forte de ma résilience aux vicissitudes de l’existence et de mes valeurs, je souhaite continuer à m’investir civiquement pour porter notre collectif au succès pour une ambition citoyenne, qui soit digne de notre cité et de ses habitant(es) !
Nathalie Launay
45 ans, chef d’entreprise, marié et père de deux enfants, je vis au Plessis-Robinson depuis 20 ans dans un appartement du Pierrier. Après des études de mathématiques, j’ai choisi de devenir ingénieur. Responsable de division d’une société de conseil industriel pendant dix ans, j’ai préféré mettre mon énergie dans ma propre structure et assister les entreprises et les collectivités dans la mise en œuvre du développement durable à l’échelle du bâti et de la ville. J’y ai constaté que la politique a un sens et que ses choix marquent profondément et durablement l’orientation d’une ville. Militant du Parti Socialiste, mon rôle d’élu de l’opposition au Plessis-Robinson depuis 2014 s’inscrit de mes différents choix de vie. Je crois que la politique s’enrichit de l’expérience de personnes issues de la société civile et notamment du secteur privé. Ce sont mon énergie et cette expérience que je mets au service de l’intérêt général, du Plessis-Robinson et de l’ambition citoyenne portée et représentée par mon collègue sur les bancs de l’opposition Christophe LEROY.
Jean-Francois Papot
Agée de 26 ans, j’exerce le métier de pédicure podologue. Sportive, je pratique le triathlon au club du Plessis-Robinson depuis mon installation. Malheureusement, je ne peux que constater que la place du vélo dans notre commune n’est pas la priorité de la municipalité sortante. Pourtant le maire avait l’opportunité de créer facilement des voies cyclables sécurisées, sans rupture en lien avec les villes voisines, particulièrement avec la ville de Sceaux à l’occasion de la réfection des avenues Charles de Gaulle et de la République. Si cela avait été fait à cette occasion, les robinsonnais pourraient aujourd’hui faire du vélo en famille en toute sécurité pour rejoindre la Coulée verte, le Parc de Sceaux ou le bois de Verrières, poumons verts de notre territoire. Je déplore également le manque de stationnements des 2 roues devant le marché ou devant les équipements publics de notre commune. Il y a les discours du maire et la triste réalité de son action sur la place du vélo qu’il offre dans notre ville. C’est pourquoi j’ai décidé de rejoindre Ambition Citoyenne. Je donne toute ma confiance à Christophe Leroy pour mettre en place une politique prenant en compte les défis de l’écologie et pour favoriser les déplacements doux, non polluant dans notre belle citée pour le bénéfice de tous.
Chloé Doinet
Arrivés au Plessis en 1982, nous habitons ma femme et moi le quartier de La Fosse Bazin, proche de l’étang Colbert. Nos deux enfants sont nés au Plessis et y ont été scolarisés. J’ai 67 ans, ingénieur aujourd’hui retraité, je travaillais dans le secteur des télécommunications en tant que chef de département en recherche et développement. Socialiste depuis toujours, je me suis investi de façon plus active depuis une douzaine d’années comme militant à la section du Plessis-Robinson. En près de quarante ans, j’ai vu la ville évoluer, avec certes quelquefois de bonnes choses mais aussi avec des options et des choix plus que discutables. Aujourd’hui, je suis convaincu que nous avons besoin de proposer de nouvelles directions, n’excluant personne, faisant une large place à la démocratie locale, en associant les habitants dans les choix importants, en agissant en totale transparence. Nous avons besoin d’un plan d’urbanisme équilibré alliant activités économiques et habitat, un habitat respectant la mixité et accessible au plus grand nombre, en harmonie avec les infrastructures et préservant l’environnement. Il est grand temps de donner à notre ville une réelle impulsion écologique comme beaucoup d’autres villes l’ont déjà fait, faisons le pari des mobilités douces avec un plan vélo efficace et ambitieux… Je m’engage sur la liste « Ambition Citoyenne » conduite par Christophe Leroy , liste riche par sa diversité réunissant citoyens, associatifs, militants d’une gauche écologique et sociale, et partageant tous une même envie, je sais qu’elle sera à la hauteur de ces enjeux !
Patrice Fabiano
60 ans, mariée, un enfant, je suis Ingénieur de Recherche dans le domaine aérospatial. J'habite le Plessis-Robinson depuis 1993. Que ce soit dans ma vie professionnelle ou personnelle, j'ai toujours voulu m'investir dans des organisations ayant une démarche collective et centrée sur la défense des intérêts de toutes les catégories sociales (représentante de parents d'élèves FCPE au collège Romain Rolland, adhérente au PS au sein de la section du Plessis-Robinson jusqu'en 2016, élue CFDT au comité d'entreprise de ma société et actuellement représentante salariée au conseil d'administration). Dans cette logique, je souhaite continuer à m'impliquer dans la conduite de la ville au sein de nôtre collectif "Ambition Citoyenne". J'aspire à un Plessis-Robinson moins densifié, avec des espaces de convialité et de partage. Il est temps également pour les Robinsonnais de participer plus activement à la prise de décisions concernant les projets pour leur ville.
Marie-Hélène Vidal
Archéologue, enseignant-chercheur au Museum national d’Histoire naturelle, je suis un enfant du Plessis-Robinson. Ma famille s’y est installée en 1934 dans la Cité Basse qu’elle n’a jamais quittée. Ma mère a été professeur de français au collège Claude-Nicolas Ledoux pendant 20 ans, mon père un acteur citoyen et associatif important, notamment au sein du club de rugby, de la FCPE et du Parti Socialiste. Je suis attaché à l’enseignement et à l’école publique : ils méritent d’être au premier rang des investissements, à l’échelle de l’Etat comme d’une commune. Or au Plessis-Robinson, l’intérêt des enfants passe trop souvent après celui des promoteurs. Les cours et leurs espaces de vie, notamment celle de mon quartier, François Peatrik, sont régulièrement amputés au profit de programmes immobiliers. Engagé au Parti Socialiste, je revendique des valeurs de gauche, au premier rang desquelles la solidarité, l’une des priorités de la liste Ambition citoyenne. Parmi les actions à mettre en place, faire en sorte qu’enfin des logements soient réservés aux étudiant.e.s dans notre ville, pour répondre aux difficultés toujours plus importantes qu’ils et elles doivent rencontrer, avec la hausse constante des loyers et la baisse des APL décidée par le gouvernement Macron.
Eric Robert
64 ans retraité de la fonction publique territorial, coordinateur des services Enfance Jeunesse et enseignement de la ville du Plessis Robinson, puis directeur d’un centre Social et Culturel, j’ai fini ma carrière comme responsable des activités périscolaires, centre de vacances et classes de découverte de la ville de Bagneux. En marge de mes activités professionnelles j’ai aussi été pendant des années président de la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves des Hauts de Seine. Depuis toujours j’ai eu une passion pour le sport, la formation et l’éducation populaire J’ai ainsi été rugbyman eu sein du CSMPR section rugby ou j’ai été Educateur des enfants (mini poussins a moins de 14 ans), puis responsable de l’Ecole de Rugby. Je suis ensuite devenu président de l Entente Plessis Robinson Meudon Rugby aux cotés du regretté Pierre CETTOUR ROSE, ce qui m’a conduit à m’investir dans le Conseil Départemental de Rugby des Hauts de Seine dont je suis actuellement Vice Président. C’est pour promouvoir les valeurs qui ont bâties mon parcours personnel et professionnel que j’ai décidé de m’engager dans la liste « Ambition Citoyenne »
Didier Bernard
Arrivée en 2000 au Plessis Robinson, Eliane MORIN , Parti de Gauche, France Insoumise,professeur des écoles en retraite , Syndiquée à la FSU. En tant qu’ancienne enseignante, je veux me battre pour le bien-être de nos enfants. Il faut construire des écoles à taille humaine afin d’éviter des « écoles usines ». Embaucher des AVS (Auxiliaire de vie scolaire) bien rémunéré(e)s. Dans les crèches, plus de personnel. Non à la rentabilité au dépend des petits. Pour nos jeunes, il faudrait leur réserver des salles afin qu’ils puissent se rencontrer, jouer de la musique, discuter entre eux. Il serait bon de faire des conseils de jeunes afin qu’ils puissent s’exprimer.
Eliane-Jeanne Morin
Étudiante en Science politique âgée de 21 ans, robinsonnaise depuis mon enfance, je réside dans le quartier de Malabry. Je souhaite aujourd'hui m'engager au niveau de ma commune afin de promouvoir une gestion plus sociale, écologique et démocratique de la ville. Sensibilisée aux enjeux éducatifs, je déplore que le nouveau lycée promis depuis des années par la majorité en place ne soit toujours pas construit malgré les promesses successives sur différents sites. C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de rejoindre la liste Ambition Citoyenne menée par Christophe Leroy qui souhaite faire de cet engagement une priorité. Par ailleurs, je souhaite œuvrer pour que le Plessis Robinson soit une ville où il fait bon-vivre, conciliant écologie, dynamisme économique, mixité sociale et accès pour tous à des infrastructures et services de qualité.
Marine Loxq